Le groupe Thuasne remporte le BFM Award 2018 de la performance à l'export

06.11.2018

Lors de la cérémonie des BFM AWARDS, le 5 novembre 2018 à Paris, l’Award de la Performance à l’Export a été décerné au groupe Thuasne, leader européen du dispositif médical textile. Pour la 6ème année consécutive Euler Hermes, leader mondial de l’assurance-crédit et BFM BUSINESS, premier média français d’information économique et financière, se sont associés afin de remettre ce prix, qui a pour but de valoriser l’audace et la performance des entreprises françaises à l’international.

 

Les exportateurs français retrouvent la confiance


C’est la bonne nouvelle cette année : selon le dernier baromètre export d’Euler Hermes, 84% des entreprises interrogées affirment vouloir augmenter leur chiffre d’affaires à l’export, +5 points par rapport à 2016. Les intentions fermes progressent également. Les entreprises sont volontaires, et prêtes à quitter l’hexagone pour aller conquérir de nouvelles parts de marché à l’étranger.


Autre signe de leur confiance en l’export : près d’une entreprise française sur deux affirme être prête à puiser dans sa trésorerie pour financer son développement à l’international. « C’est un véritable indicateur d’optimisme des entreprises françaises : elles croient à l’export en tant que relais de croissance, d’autant plus que les opportunités existent malgré la rhétorique protectionniste américaine » explique Eric Lenoir, Président du Comité Exécutif d’Euler Hermes.


11 milliards d’euros à saisir en Europe pour les exportateurs français en 2019


En 2017, les exportations françaises ont cru de près de 20 milliards d’euros. Euler Hermes prévoit une croissance similaire en 2018 et 2019. « Ce qui est intéressant, c’est que nous serions alors sur trois années de croissance consécutive pour les exportations françaises. Une situation que l’on a plus vue depuis 2011 ! » souligne Eric Lenoir. L’Europe fait toujours figure de marché à potentiel numéro 1 pour la France, avec un potentiel de demande à saisir de 11 Mds EUR en 2019 pour nos exportateurs, soit plus de 50% du total de la demande additionnelle adressée à la France l’an prochain. L’Allemagne, l’Espagne, les Pays-Bas, l’Italie et la Belgique sont parmi les destinations les plus prometteuses.


Côté Grand Export, des opportunités existent aussi. Certes, la rhétorique protectionniste américaine se renforce, en témoignent les dernières déclarations de Donald Trump, notamment sur l’acier et l’aluminium. Une hausse des taxes américaines à l’importation de 2,5 points priverait la France de près d’un milliard d’euros d’exportations.


Mais à l’échelle mondiale, le nombre de nouvelles mesures protectionnistes ralentit : on en dénombre environ 300 en 2018 (à date), contre 560 en 2017. Certains pays s’ouvrent même de plus en plus, dont la Chine, qui a mis en place plus de mesures de libéralisation de l’économie que de protectionnisme cette année. « C’est intéressant à deux égards. D’abord parce qu’il y a de la demande à capter pour nos exportateurs en Chine (+1,2 Mds EUR en 2019). Ensuite parce que nos entreprises sont bien placées pour saisir cette demande, les produits français étant bien perçus par les consommateurs et entreprises chinois (machines et équipements, agroalimentaire, automobile, chimie). One Belt One Road, ça marche dans les deux sens, et nous aurions tort de nous en priver ! » précise Eric Lenoir.


Au-delà de la Chine, c’est l’Asie dans son ensemble qui s’impose durablement comme la deuxième zone à opportunité pour les exportateurs français. Les exportations vers ce continent ont cru de +4 Mds EUR en 2017, et devraient suivre la même tendance en 2018 et 2019. Il s’agit d’une zone que les entreprises françaises ne doivent pas négliger, bien au contraire.


Hausse des défaillances d’entreprises en Chine : +31% en 2018 et +14% en 2019


Il y a de belles opportunités à saisir, en Asie et en Europe surtout, mais aussi dans les autres régions. Par contre, le développement à l’international se mature, se structure, et ne se fait pas seul. Commercer avec un partenaire étranger, c’est s’exposer à des risques commerciaux accrus. Par exemple en Asie, le risque d’impayé est très fort : Euler Hermes estime que le nombre de défaillances augmentera dans cette zone de +31% en 2018 et +14% en 2019.


« Pour se protéger de ces aléas, l’écosystème français propose de multiples solutions. L’assurance-crédit protège les entreprises en ce sens. Nous leur apportons de l’information sur leurs potentiels partenaires commerciaux, pour les aider à sélectionner les meilleurs prospects, et ainsi protéger leur trésorerie. Chez Euler Hermes nous savons que l’export ça se prépare et qu’il ne faut pas y aller en solo ! » conclut Eric Lenoir.


Thuasne, la culture de l'innovation alliée à l'internationalisation


Pour cette édition 2018, près de 50 entreprises exportatrices ayant un chiffre d’affaires supérieur à 20 millions d’euros et issues de secteurs variés, ont répondu à l’appel à candidatures de l’Award de la Performance à l’Export. Après l’étude des dossiers, selon des critères de croissance, de solidité financière, et de diversité des destinations d’export, le jury des BFM AWARDS a décidé de récompenser l’entreprise THUASNE, leader européen du dispositif médical textile.


Thuasne, ETI française fondée en 1849, et un des leaders mondiaux des dispositifs médicaux orthopédiques et des solutions de compression veineuse et lymphatique, a mis en place depuis plus de 20 ans une stratégie puissante de développement fortement orientée à l’international et d’investissement par acquisitions en Europe et aux Etats-Unis. La marque est aujourd’hui présente dans 85 pays avec une approche multicanal : hôpitaux, pharmacies, magasins orthopédiques et e-commerce. Cela lui permet d’être en contact avec 20 000 clients professionnels et de réaliser près de 40% de son chiffre d'affaires à l'international, avec une croissance annuelle à deux chiffres.


Depuis 2014 Thuasne a initié une démarche d’innovation digitale tant dans la conception des dispositifs médicaux que dans les services associés destinés aux clients professionnels et aux patients eux-mêmes. Après un premier investissement sur le continent Européen, le groupe se développe maintenant rapidement aux Etats Unis, en Asie, en Afrique et au Moyen Orient avec une approche basée sur la qualité produit, l’innovation et des relations partenaires construites sur le long terme.