Quelle reprise pour le secteur de la construction en France ?

13.10.2015

2015 marque un point bas historique, mais des signaux de reprise apparaissent dans les différents métiers...


 

Après sept ans de crise, le secteur de la construction connaîtra à nouveau un recul de son activité de -1,6% en 2015. Un point bas qui sera marqué par certains ajustements et une contraction de l’emploi en 2015 et 2016. Les défaillances affecteront 30 000 entreprises du secteur en cumul sur 2015 et 2016 (un nombre conséquent – près d’1/4 des défaillances au total en France - qui tient en partie au tissu de ce secteur composé d’un grand nombre de petites entreprises).

Cependant, des signaux de reprise laissent augurer un redémarrage progressif avec une hausse de l’activité de + 0,7% en 2016, et une baisse graduelle des défaillances (-2% en 2016). Les permis de construire se sont stabilisés depuis avril 2015, laissant présager une reprise des mises en chantier courant 2016. Les ventes de maisons individuelles sont en hause de +6% cette année. La construction non résidentielle affiche également un potentiel retournement après 3 années de baisse.

La sortie de crise de la construction reste fragile et fortement corrélée à certaines faiblesses structurelles. Elle fera peser un risque à de nombreuses entreprises dépendantes à 60% de financements à court terme. La préservation des niveaux de marge (en dépit d’une forte pression concurrentielle), et la sécurisation du poste clients (dont le poids représente 31% du total bilan dans la construction) seront des enjeux majeurs au redressement pérenne du secteur. 


Euler Hermes bénéficie d’une base de données de plus de 40 millions d’entreprises dans le monde et s’appuie sur les prévisions de son département d’études économiques pour livrer chaque année des études sectorielles complètes. Elles croisent ains
i un ensemble de données macro-économiques et les enseignements issus des rencontres terrain de ses analystes financiers (plus de 250 personnes en France), permettant d’obtenir des indicateurs avancés sur la santé des entreprises et leurs souhaits de développement.  

Documents