Croissance, emploi et déficit : Où en est l’économie autrichienne ?

12.10.2017

A l’aube des élections législatives, Euler Hermes livre ses dernières prévisions économiques sur l’Autriche : la croissance autrichienne devrait accélérer en 2017 à +2,5% (+1,5% en 2016), malgré la relative incertitude qui entoure l’issue du scrutin du dimanche 15 octobre.

 

« En 2016, l’économie autrichienne se reposait sur la consommation privée et l’investissement. L’accélération attendue cette année prend sa source dans le rebond de la demande externe, et bénéficiera à l’ensemble des secteurs, excepté l’industrie manufacturière. Les secteurs les plus favorisés sont la construction, le commerce et les services aux entreprises. Le tourisme bénéficie également de la reprise de l’activité domestique et étrangère », analyse Ludovic Subran, Chef économiste d’Euler Hermes.


Infographie croissance Autriche 2017 

Bonne nouvelle pour les ménages, la situation s’améliore également sur le marché de l’emploi. Alors que le taux de chômage était de 6% l’an passé, il n’atteindra que 5,5% en 2017 et 5,4% en 2018 selon les prévisions d’Euler Hermes. Un renfort de poids pour la consommation privée.


Enfin, le rebond de l’activité devrait alimenter une hausse des recettes fiscales profitable aux comptes publics. « Le déficit public autrichien représentera 0,6% du PIB en 2017, et devrait encore se contracter l’an prochain. Derrière cette perspective positive se cachent plus des conditions de financement favorables et un bonus conjoncturel qu’une réelle amélioration des fondamentaux budgétaires autrichiens », conclut Ludovic Subran.