Allemagne : quels défis pour le nouveau gouvernement ?

22.09.2017

Sur fond d’économie dynamique, l’Allemagne vient d’élire un nouveau parlement. En parallèle de problématiques majeures telles que l’immigration, la sécurité intérieure, les droits civils et la justice sociale, la campagne s’est aussi concentrée sur la reprise économique : comment assurer la continuité du rebond de la croissance allemande ? Euler Hermes tente de répondre à cette question dans sa dernière étude sur l’Allemagne.

 

« La réussite durable de l’économie allemande ne doit pas être prise pour acquise. La faiblesse de l’investissement reste le talon d’Achille du développement économique de l’Allemagne. Après les élections, la Coalition devra passer à la vitesse supérieure : réformes fiscales et politiques publiques pro-investissement sont attendues pour enfin dépasser les 2% de croissance. Dans un contexte de ralentissement démographique, l’éducation, l’immigration et le régime des retraites sont également des thématiques sur lesquelles il faudra avancer rapidement », analyse Ludovic Subran, Chef économiste d’Euler Hermes.


Infographie croissance Allemagne 2017 

L’économie allemande a clairement accéléré la cadence durant le premier semestre de 2017. En rythme annuel, la croissance du PIB réel allemand a atteint +2,7%, sa meilleure performance depuis le S1 2011. A prix constants, le PIB allemand pourrait croître de +2% en 2017, dépassant légèrement les taux constatés lors des 3 dernières années (entre +1,7% et +1,9%). Pour 2018, la dynamique économique devrait se poursuivre (+2%). Toutefois, le nouveau gouvernement allemand devra relever des défis considérables pour assurer une croissance économique durable. De plus, le pays devra assurer son rôle leader européen, afin de contrer la montée du populisme et des tendances nationalistes, tout en favorisant l’intégration européenne.