Les entreprises françaises investiront 7 milliards d'euros de plus dans le digital en 2018

25.06.2018

Selon Euler Hermes, l’investissement des entreprises françaises a cru de +4,4% en 2017, mais il a surtout entamé une importante mutation. En effet, le poste information et communication a contribué pour près de 50% à cette croissance, devenant pour la première fois le principal moteur de l’investissement des entreprises françaises. Faut-il y voir une accélération dans la stratégie de transformation des entreprises françaises ?

 

2017, année de la mutation de l’investissement des entreprises


L’investissement des entreprises françaises n’a retrouvé ses volumes d’avant-crise que fin 2016, en partie grâce à des incitations fiscales et au retour de la croissance économique, qui a encouragé les entreprises à continuer de s’équiper. L’application régulière de nouvelles normes, notamment environnementales, a également renforcé l’investissement des entreprises depuis 2 ans.


Il semble aussi que l’effort d’investissement des entreprises françaises ait changé de nature par rapport aux cycles précédents. Exit la prédominance de la construction et la priorité au rééquipement : les entreprises françaises investissent désormais d’abord dans les services, et plus particulièrement dans ceux qui ont trait au digital. Les efforts de transformation prennent désormais le pas sur les efforts de renouvellement.


« Si l’on se réfère à l’Indice d’Agilité Digitale développé par Euler Hermes, les entreprises françaises sont légèrement en retard en matière de digitalisation par rapport à leurs concurrents étrangers. La France est classée 19ème, ce qui signifie que nous sommes dans le bon wagon, mais que des efforts restent à fournir pour ne pas perdre en compétitivité sur la scène internationale. Ainsi s’explique l’accroissement de l’investissement des entreprises françaises dans le digital, mouvement qui devrait se prolonger en 2018 », explique Stéphane Colliac, économiste en charge de la France chez Euler Hermes.


Une dynamique qui devrait se poursuivre en 2018


Le leader mondial de l’assurance-crédit estime que la part du digital dans l’investissement des entreprises françaises devraient encore croître cette année. La croissance de l’investissement des entreprises françaises devrait certes ralentir à +3.1% en 2018 : la hausse de l’inflation (2% fin mai 2018) a freiné le pouvoir d’achat des ménages français et donc leur consommation, d’où la moindre nécessité d’investir pour les entreprises tricolores. Pourtant l’investissement dans le digital devrait croître au même rythme qu’en 2017 : les entreprises françaises devraient investir pas moins de 7 milliards d'euros de plus dans le digital en 2018, ce qui représenterait plus des 2/3 de la croissance de leur investissement total.


« L’investissement total des entreprises françaises est ralenti par des aléas conjoncturels. Mais ces dernières ont entamé une mutation structurelle, qui justifie la croissance de leurs investissements digitaux malgré une demande atone. Elles ont compris qu’investir dans leur transformation était devenu primordial pour continuer à croître et à se développer, en France comme à l’international », analyse Stéphane Colliac.

Documents