JMF Partenariat

Témoignage client assurance-crédit

Assuré Euler Hermes

Vous souhaitez également témoigner ?​

Cliquez ici !

Créée en 2004, JMF Partenariat est spécialisée dans l’import/export de fruits et légumes. L’assurance-crédit s’avère essentielle pour sécuriser la trésorerie de l’entreprise, qui travaille dans un secteur d’activité où les marges sont contraintes. Entretien avec Jean-Marie Dumont, Gérant de JMF Partenariat.


cgm-couverture.jpgComment gérez-vous le poste client chez JMF Partenariat ?

Notre portefeuille est composé d’une centaine de clients actifs sur le marché domestique et international. Il s’agit de grossistes à 60% mais nous travaillons également avec des importateurs et la grande distribution. Le poste client est géré par notre service comptabilité et nous sommes assurés-crédit par Euler Hermes depuis 2013. Nous disposons d’une couverture sur la France et l’export et utilisons parfois le dispositif CAP EH qui nous permet d’avoir des garanties supplémentaires sur les clients dont la situation financière est jugée plus sensible.

Un impératif en interne : pour tout nouveau client, nous vérifions la couverture Euler Hermes. Comme beaucoup d’entreprises de notre secteur, nous n’avons que très peu l’occasion de rencontrer nos clients, les échanges se faisant essentiellement par email ou téléphone.

L’accès à l’information financière est de fait plus compliqué. En cela, il serait difficilement imaginable de travailler sans assurance-crédit. Dans notre secteur d’activité, nous travaillons avec des marges tellement serrées que nous ne pouvons pas prendre le risque de prendre une commande sans être garanti.

Que vous apporte votre contrat d’assurance-crédit ?

Nous disposons d’un système de gestion commerciale qui permet à notre force de vente de suivre au quotidien l’encours disponible pour chacun de nos clients et de vérifier qu’il n’y a pas de dépassement. La prévention est essentielle dans notre gestion du poste client : si le client n’est pas couvert, nous pouvons parfois décider de travailler avec lui mais demandons un paiement au comptant. Nous pouvons aussi utiliser le dispositif de garanties supplémentaires CAP EH pour travailler avec certains clients, notamment des entreprises plus jeunes dont l’historique de paiement est plus incertain.

Le délai de paiement clients dans le secteur des fruits et légumes est fixé à 30 jours fin de décade. On observe toutefois des encours clients plus longs d’année en année, la LME n’a eu à mon sens que très peu d’impact. Malgré nos mesures de prévention, nous pouvons ainsi être confrontés à l’impayé. Nous entamons alors en interne des démarches de relance de nos clients. Si ces démarches s’avèrent infructueuses et que l’échéance approche, nous faisons appel à Euler Hermes qui lance rapidement les démarches de recouvrement pour récupérer la créance et enclenche le processus d’indemnisation.

Est-ce qu’Euler Hermes vous permet de mieux gérer le risque spécifique à votre activité ?

C’est un réel gain de temps : lorsque nous démarchons de nouveaux clients, nous pouvons avoir des informations fiables avant de déclencher le courant d’affaires. C’est d’autant plus essentiel à l’export : nous travaillons essentiellement avec la Grande Bretagne, Ecosse, Suède, Belgique, Allemagne, Autriche, Suisse, Italie, Espagne, Portugal et aussi les pays de l’Est. L’assurance-crédit​ nous permet de sécuriser notre développement sur ces marchés.

Notre activité sur l’année est plutôt homogène avec des volumes plus importants de légumes de janvier à mai puis de fruits pour le reste de l’année. En cas d’éventuels pics d’activité, nous pouvons faire appel à l’assureur-crédit pour demander des garanties supplémentaires.

Une fois par an, nous participons à la journée clients d’Euler Hermes, nous y rencontrons un arbitre spécialiste des risques sur notre secteur d’activité ainsi qu’un arbitre en charge des risques internationaux. C’est l’occasion d’échanger des informations sur les entreprises de notre secteur, de renégocier des encours clients et d’avoir de la visibilité sur les perspectives et risques de notre marché.

Quels sont pour vous les enjeux du crédit client dans les prochaines années pour votre secteur ?

Nous espérons retrouver des délais de paiement plus confortables avec la reprise économique qui semble s’amorcer. Nous notons une tendance à la concentration des entreprises, ce qui peut également avoir un impact positif sur les délais de paiement. En termes de trésorerie, il faut parfois avoir recours aux solutions bancaires afin de payer nos partenaires producteurs plus rapidement; aussi, certaines coopératives imposent notamment des délais de paiement plus courts.

Vous avez trouvé ce retour d'expérience intéressant et souhaitez en savoir plus sur les soluti​ons d'assurance-crédit Euler Hermes ? Demandez gratuitement votre devis en ligne et sans engagement !Formulaire de contact​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​
​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​