📱 01.84.11.50.54
📱 01.84.11.50.54

2019, année de ralentissement économique pour la France et l’Allemagne

Euler Hermes présente sa dernière étude sur le couple franco-allemand et propose un focus sur les difficultés économiques rencontrées par ces deux piliers de l’UE et sur leurs perspectives en 2019 et 2020.

Lors du dernier trimestre 2018, les économies française et allemande ont toutes deux connu un ralentissement significatif de leur croissance. Selon Euler Hermes, un tiers de la décélération allemande provient de l’incertitude politique, un autre tiers du choc réglementaire concernant l’industrie automobile, et 20% de l’incertitude commerciale internationale. Le leader mondial de l’assurance-crédit estime qu’en France, 40% du ralentissement économique est dû à l’incertitude commerciale internationale, et 50% à l’incertitude politique relative aux mouvements sociaux qui durent depuis le mois de novembre.

Décélération commune en 2019… pour mieux rebondir en 2020 ?

En 2019, la France et l’Allemagne doivent toutes les deux rester vigilantes concernant 3 éléments :

  • Le taux d’épargne des ménages a augmenté dans les deux pays, et pas seulement pour des raisons structurelles. Des facteurs cycliques comme l’investissement résidentiel modéré et la consommation de biens durables en Allemagne, et l’incertitude politique et la croissance limitée des salaires en France, pèseront sur les perspectives de consommation des ménages cette année.

  • Alors que les discussions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine se poursuivent, en espérant une issue positive, il faudra rester attentif à la situation du secteur automobile allemand. Euler Hermes estime qu’une hausse de 25% des taxes américaines à l’importation sur les voitures européennes ferait perdre 7 Mds EUR d’exportations chaque année à l’Allemagne – 190 millions EUR pour la France – et 14 Mds EUR à l’UE.

  • Pour calmer les tensions sociales en France, et rendre le système de retraite allemand plus progressif, un stimulus budgétaire pourrait être nécessaire. En Allemagne, Euler Hermes prévoit que l’excédent budgétaire reculera à +0,8% du PIB en 2019 (+1,7% en 2018). En France, le déficit budgétaire devrait s’accroître à -3,2% du PIB (-2,7% en 2018).

Au final, en France comme en Allemagne, la croissance économique devrait être peu dynamique en 2019. Elle est attendue par Euler Hermes à +1% en Allemagne et à +1,2% en France. En 2020, un timide rebond est espéré, à +1,5% en France et +1,4% en Allemagne.