Attention: Vous utilisez une ancienne version d'Internet Explorer. Pour un affichage optimal, merci d’utiliser un navigateur plus récent : Google Chrome, Mozilla Firefox ou Microsoft Edge.

L’Asie, nouveau centre de gravité économique du monde grâce à la Covid-19 ?

19/01/2021
Dans sa dernière étude, Euler Hermes se penche sur la reprise économique post-Covid-19 en Asie. Le leader mondial de l’assurance-crédit se demande si l’épidémie n’est pas un accélérateur de la prise de pouvoir économique de l’Asie, et plus particulièrement de la Chine, dans l’économie mondiale. Au sommaire :
  • Depuis 2002, le centre de gravité économique du monde se déplace petit à petit vers l’Asie. L’épidémie Covid-19 devrait accélérer ce mouvement car le continent asiatique semble retrouver plus rapidement le chemin de la reprise que les autres régions du monde. Selon Euler Hermes, le déplacement du centre de gravité économique mondial vers l’Asie devrait ainsi se faire 1,4 fois plus vite que ce qui était initialement prévu. D’ici 2030, il devrait se situer ainsi aux alentours de la Chine, de l’Inde et du Pakistan.
  • La Chine devrait être le gagnant économique de l’épidémie Covid-19 : elle a déjà débuté sa dynamique de reprise, et les autorités chinoises travaillent désormais sur un plan économique à plus long terme. Selon Euler Hermes, la Chine devrait ainsi gagner 2 ans de croissance du PIB par rapport aux autres économies développées. De quoi lui permettre de combler son retard sur l’économie américaine plus rapidement que prévu : le PIB chinois devrait égaler le PIB américain d’ici 2030, alors qu’avant la crise cette perspective se positionnait plutôt à horizon 2032.
  • Ce contexte de reprise économique rapide, en parallèle des divers accords commerciaux régionaux récemment signés, devrait contribuer au renforcement de l’intégration économique de la région Asie-Pacifique. Le commerce intra-régional représente déjà une large part des échanges commerciaux totaux de la région (74% en moyenne sur la décennie 2010), et la forte complémentarité qui existe entre les économies asiatiques devrait prolonger cette tendance.
  • Quels pays en profiteront le plus ? La Chine, la Corée du Sud, le Japon et Singapour semblent être les pays de la région les mieux positionnés pour profiter d’une intégration économique renforcée de la région. C’est en tout cas ce que laissent sous-entendre la spécialisation à l’export, la compétitivité et la complémentarité commerciale de ces pays.
Vous souhaitez en savoir plus sur la méthodologie utilisée dans cette étude, sur la façon dont la Covid-19 accélère le rattrapage économique asiatique, et sur les impacts réels chiffrés de l’épidémie en Asie-Pacifique ? Tout ce dont vous avez besoin est dans l’étude complète.