📱 01.84.11.50.54
📱 01.84.11.50.54

Face à l’épidémie Covid-19, Euler Hermes s’engage à soutenir les entreprises françaises

20/03/2020

Aujourd’hui, le monde doit affronter une crise sanitaire et économique inédite. L’épidémie Covid-19 perturbe intensément l’économie internationale et l’activité des entreprises entre diminution drastique des échanges internationaux et incertitude renforcée. Les entreprises du monde entier doivent aujourd’hui subir ce nouveau paramètre qui déstabilise leur équilibre financier.

Des mesures concrètes pour soutenir la trésorerie des clients d’Euler Hermes France

Dans ce contexte, Euler Hermes, signataire de la convention de 2013 auprès du médiateur du crédit, s’engage aux côtés des autorités publiques françaises à soutenir les entreprises françaises et les aider à surmonter cette crise d’un genre nouveau. Le leader mondial de l’assurance-crédit a ainsi pris plusieurs mesures pour protéger ses assurés et plus largement soutenir les entreprises françaises dans leur ensemble.

« Bien que confinées, toutes nos équipes sont mobilisées, en télétravail, pour poursuivre notre mission d’accompagnement des entreprises françaises dans la sécurisation de leurs transactions. Nous mettons tous les moyens en œuvre pour soutenir nos clients dans la poursuite de leur activité et leur protection, tout en leur assurant une qualité de service constante. Parce que nous avons bien conscience des difficultés rencontrées et de notre rôle de soutien du tissu économique français, nous lançons plusieurs mesures pour soutenir la trésorerie de nos clients », explique Eric Lenoir, Président du Comité Exécutif d’Euler Hermes France.

Euler Hermes a ainsi décidé, pour l’ensemble de ses clients, d’adapter ses modalités contractuelles pour permettre la continuité des échanges : (i) d’accorder un délai de 60 jours de prorogations de paiement ; (ii) d’augmenter le délai standard de transmission des dossiers contentieux de 30 jours ; (iii) d’accorder plus de souplesse dans la déclaration du chiffre d’affaires. Dans le même temps, pour ses clients PME, Euler Hermes a décidé : (i) de suspendre le paiement de la prime d’assurance jusqu’à fin avril ; (ii) de les faire bénéficier d’une indemnisation anticipée pour tout sinistre inférieur à 50 K€.

Renforcer la collaboration public-privé pour préserver le tissu économique français

Aujourd’hui, l’ensemble des acteurs financiers font face à une situation très exceptionnelle. Les difficultés de certains acheteurs pourraient rapidement affecter les fournisseurs, et ainsi provoquer un effet domino qui serait dramatique pour l’économie française. Cette situation requiert de la part des assureurs-crédit une vigilance accrue, mais exige de la part de l’ensemble de l’écosystème financier, public comme privé, un engagement commun.

C’est pourquoi Euler Hermes travaille en étroite collaboration avec l’Etat et l’ensemble des assureurs-crédit pour proposer le plus rapidement possible une solution de réassurance publique leur permettant de soutenir le crédit interentreprises. Comme annoncé le 19 mars 2020 par le Ministère de l’Economie, la réactivation du dispositif CAP, CAP+ et CAP Francexport a été actée, pour une enveloppe globale de 12 Mds EUR. Il s’agit d’un dispositif qui avait prouvé son efficacité lors de la crise de 2008-2009, et qui donnera de l’oxygène pour des cas difficiles que le secteur privé pourrait difficilement couvrir seul face à cette crise d’une ampleur inédite.

« Nous sommes persuadés que c’est en travaillant en collaboration avec les autorités françaises que nous parviendrons à aider les entreprises à traverser cette période difficile. Face à cet environnement, il est de notre responsabilité à tous de poursuivre nos efforts collectifs - secteur privé et pouvoir public - dans l’accompagnement des entreprises françaises pour qu’elles puissent faire face à cette crise », ajoute Eric Lenoir.

Plus de dialogue et d’échanges avec les entreprises françaises

Euler Hermes est également conscient de son rôle de stabilisateur dans la fluidité du crédit interentreprises. L’ajustement des garanties, afin de préserver la trésorerie et la rentabilité de ses assurés, se fera de manière progressive et en transparence avec les entreprises concernées, pour que ces dernières aient le temps de réagir en conséquence.

Par ailleurs, Euler Hermes rappelle que ses positions risques ne sont pas figées, et qu’elles peuvent être amenées à évoluer selon les informations apportées directement par les entreprises. « Le contact direct avec les entreprises est un élément privilégié de notre dispositif de prévention, et notre volonté est d’entretenir un dialogue permanent. Nous demandons aux entreprises qui souhaitent discuter des garanties délivrées par Euler Hermes de nous apporter toute nouvelle information sur notre site TradeScore, qui permet d’interagir avec nos délégations via un module de chat en ligne ou d’être rappelé ensuite par un analyste afin de revoir nos positions risque », conclut Eric Lenoir.