📱 01.84.11.50.54
📱 01.84.11.50.54

Triple changement de cap pour l’économie mondiale en 2019 et 2020

Dans sa dernière étude intitulée « The Big Switch », Euler Hermes présente ses prévisions macroéconomiques pour 2019 et 2020. Le leader mondial de l’assurance-crédit estime que l’économie internationale croîtra de +2,9% en 2019 et +2,7% en 2020 (+3,1% en 2018), et qu’elle connaîtra un triple changement de cap majeur :

  1. La Chine devrait devenir le premier moteur de la croissance mondiale, au détriment des Etats-Unis. Euler Hermes prévoit une rapide décélération pour l’économie américaine, dont la croissance passerait de +2,9% en 2018 à +2,5% en 2019 et +1,7% en 2020. Dans le même temps, la croissance chinoise devrait rester relativement résiliente, aux alentours de +6,4%, grâce à un stimulus budgétaire et monétaire proactif. En conséquence, la Chine sera la principale contributrice à la croissance mondiale en 2019 et 2020, en lieu et place des Etats-Unis.

  2. La politique monétaire devrait changer d’orientation à l’échelle mondiale. Après une phase généralisée de resserrement monétaire, le déclin de l’inflation pousse les banques centrales à changer leur fusil d’épaule en explorant à nouveau la piste expansionniste. La plupart d’entre elles, dont la FED et la BCE, ont déjà significativement changé de ton dans leur communication, avec une orientation plus accommodante.

  3. Cette année, le commerce mondial pourrait également connaître un changement important, avec une réduction de l’incertitude relative aux tractations sino-américaines, qui a coûté -0,45 point à la croissance des échanges internationaux en 2018. En effet, une issue positive aux discussions entre la Chine et les Etats-Unis est attendue, ce qui devrait jouer un rôle de stabilisateur pour la croissance de l’économie et du commerce mondial.

Dans son étude, Euler Hermes se penche également sur les pays émergents. Ces derniers semblent les mieux positionnés pour profiter de la combinaison des trois changements majeurs définis ci-dessus. Le leader mondial de l’assurance-crédit estime ainsi que les émergents seront les grands gagnants économiques des années 2019 et 2020. Par exemple, la croissance brésilienne devrait accélérer à +2% en 2019 et +2,5% en 2020 (+1,1% en 2018).

Le triple changement de cap qui attend l’économie mondiale lors des deux prochaines années est également une bonne nouvelle pour les économies exportatrices, dont les pays européens. Ces derniers ont particulièrement souffert face aux déclarations de guerre commerciale sino-américaine et aux menaces de hausse des taxes américaines sur les importations automobiles. Pour l’Allemagne notamment, qui est tombée en récession industrielle au second semestre 2018, Euler Hermes estime que le pire est désormais passé.