Attention: Vous utilisez une ancienne version d'Internet Explorer. Pour un affichage optimal, merci d’utiliser un navigateur plus récent : Google Chrome, Mozilla Firefox ou Microsoft Edge.

La croissance mondiale restera forte mais inégale en 2022 et 2023

13/01/2022
En ce début d’année, les experts Euler Hermes présentent leur scénario macroéconomique 2022-2023. A cette occasion, le leader mondial de l’assurance-crédit détaille ses prévisions de croissance par pays et à l’échelle mondiale, mais également son analyse sur les opportunités et risques commerciaux pour les entreprises. Au sommaire du dernier scénario macroéconomique Euler Hermes :
  • Après une reprise de +5,4% en 2021, la croissance économique mondiale devrait rester solide en 2022 (+4,1%) et 2023 (+3,2%). Le contexte Covid-19 reste un frein dans l’environnement macroéconomique mondial, mais son impact devrait être modéré : selon Euler Hermes, l’incertitude autour du variant Omicron ne devrait coûter que -0,3 point de croissance à l’économie mondiale au T1 2022, mais malgré tout accroître les perturbations sur le marché du travail et pour les échanges commerciaux internationaux.
  • Si la dynamique reste solide, elle sera toutefois inégale, avec des divergences croissantes entre les économiques avancées et les marchés émergents. Les économies avancées seront ainsi les principaux contributeurs de l’économie mondiale, à hauteur de +2,2 points en 2022 et +1,6 point en 2023. La zone euro et les USA seront des moteurs essentiels, avec des taux de croissance respectivement attendus à +4,1% et +3,9% en 2022. Un fort ralentissement est en revanche à prévoir en Chine, avec une croissance économique qui ne devrait atteindre que +5,2% cette année. Il s’agira alors de la plus faible contribution de la Chine à la croissance mondiale depuis 2015.
  • Le commerce mondial continue de croître au-dessus de sa moyenne de long-terme : les échanges internationaux devraient croître de +5,4% en 2022 et +4% en 2023. Toutefois, les goulots d’étranglements qui frappent les chaînes d’approvisionnement, amplifiés par Omicron, devrait encore perturber les flux commerciaux et accentuer les pressions sur les prix. Euler Hermes estime toutefois que la tendance s’apaisera à partir du S2 2022.
  • Et la France dans tout ça ? Selon Euler Hermes, la croissance économique française devrait atteindre +3,6% en 2022 et +1,9% en 2023 (+6,7% en 2021). Une dynamique de croissance solide qui trouve principalement sa source dans la consommation des ménages. Par ailleurs, Euler Hermes estime que le taux de chômage français reculera à 7,8% d’ici la fin du premier trimestre (8,1% au T4 2021), mais mettra du temps à revenir à son niveau d’avant-crise. Concernant les salaires, une hausse de +2,5% est attendue en 2022, alors que l’inflation devrait atteindre 2,2% en moyenne cette année.