Warning: You are using an outdated Browser, Please switch to a more modern browser such as Chrome, Firefox or Microsoft Edge.

Evaluation des risques : il faut voir plus loin que les chiffres

14/06/2021
Blog > Impayés & Risque client > Evaluation des risques : il faut voir plus loin que les chiffres

L'évaluation des risques peut se comparer à la projection du futur succès d'un athlète. Vous ne pouvez pas vous baser uniquement sur les performances passées. Vous devez également prendre en compte les changements apportés à l’entrainement de l’athlète, si de nouveaux coéquipiers influencent les qualités de l'athlète, mais aussi la façon dont évoluent ses concurrents et les spécificités de la saison suivante.
Il en va de même pour le risque d’impayés : les analystes crédit ne peuvent uniquement se fier aux données et aux algorithmes pour l’évaluer. Je suis bien placé pour le savoir : après 25 ans dans la gestion des risques, j'ai pu constater à quel point il est important de comprendre le contexte commercial spécifique à chaque entreprise. Cependant, je rencontre beaucoup de personnes qui pensent encore que l’évaluation des risques se base sur une poignée de documents financiers. C’est faux : cela reviendrait à penser qu’un athlète est voué à l'échec à cause d'un mauvais match.

Une approche compréhensive à 360 degrés

L’objectif de l’assurance-crédit, c’est de prévoir et anticiper la capacité d’une entreprise à payer son client. Les arbitres utilisent une notation, reflétant la solvabilité des entreprises, pour décider s'ils peuvent délivrer une couverture d'assurance-crédit. Mais l’exercice n’est pas aussi simple qu’il en a l’air : l’évaluation de la santé financière d’une entreprise ne peut pas être basée uniquement sur des chiffres.

Il existe un certain nombre de facteurs à prendre en compte pour déterminer la santé financière actuelle et future d'une entreprise et sa capacité à honorer ses paiements. Il s'agit de facteurs macro et microéconomiques, et d'un examen à 360° de l'entreprise en termes de gouvernance, de stratégie et de ce qui se passe sur son marché et dans son secteur. Voici les principaux éléments à prendre en compte pour déterminer la solvabilité de votre client :

Une analyse approfondie des risques inclut les perspectives économiques, politiques et commerciales de la zone géographique de l'entreprise, à court et à moyen terme. Par exemple, le fait d'opérer dans un pays moins stable représente un risque d’impayés plus élevé.
Considérez le type d'entité juridique d'une entreprise. Depuis combien d'années est-elle en activité ? Quel est le montant du capital social que les actionnaires peuvent perdre ? En général, plus ce chiffre est élevé, plus les actionnaires voudront éviter la faillite.
L'entreprise est-elle familiale ou publique ? Cela a souvent une incidence sur la volonté des propriétaires d'investir davantage pour maintenir l'entreprise à flot. Le bilan et la vision des dirigeants doivent également être pris en compte.
Examinez les évolutions au sein du secteur de l'entreprise. Il ne s'agit pas de pénaliser une entreprise individuelle simplement parce que l'ensemble du secteur se porte mal. L'évaluation doit plutôt se concentrer sur la façon dont l'entreprise se comporte et évolue par rapport à ses concurrents.
Il ne suffit pas de s'arrêter à l'entreprise en question : l'analyse de la santé financière de ses clients est un autre facteur important pour évaluer la solvabilité financière future. Vous devez également déterminer si la production de l'entreprise surveillée dépend de matières premières dont les prix fluctuent.
L'état des machines d'une entreprise et la possibilité qu'une catastrophe frappe ses installations sont des facteurs de risques importants. L'analyse doit également porter sur la main-d'œuvre de l'entreprise (nombre de personnes travaillant à plein temps, contrats mi-temps, intérimaires, etc).
Il s'agit des résultats financiers de l'entreprise au cours du dernier exercice, y compris son chiffre d'affaires, son bénéfice brut et sa marge bénéficiaire. Un examen de la clientèle doit également être réalisé afin de déterminer si l’entreprise a bien honoré ses paiements antérieurs. 
Enfin, vérifiez les perspectives financières et stratégiques de l'entreprise pour les 12 à 18 mois à venir, au maximum. Quelle est leur stratégie commerciale ? Quel est leur carnet de commandes ? Et surtout, quelles sont les perspectives de liquidité et d'endettement à court terme de l'entreprise ?
En tant que Délégué Général d'Euler Hermes pour le Sud-Est de la France, je dirige une équipe de 40 analystes-crédit ayant une connaissance approfondie des marchés locaux. Lorsque nous déterminons la note de risque d'une entreprise, il ne s'agit pas de considérer des données standard sur une feuille de calcul : notre présence mondiale et nos équipes locales nous permettent d'exploiter une multitude de données et de donner des conseils personnalisés, en allant chaque jour à la rencontre des dirigeants d’entreprises pour mieux comprendre leur activité et leur environnement. C’est ce qui nous permet d’évaluer la santé financière des entreprises de manière fine, dynamique et prospective.
Pour moi, rester au plus proche de nos assurés et de leurs clients ainsi que comprendre l'ensemble de la situation n'est pas seulement une valeur ajoutée. C’est essentiel pour une évaluation des risques réussie.

La prévention Euler Hermes, c’est :

  • Plus de 83 millions d’entreprises suivies
  • Une implantation dans 52 pays
  • Plus de 1.500 experts du risques qui rencontrent quotidiennement les entreprises