Attention: Vous utilisez une ancienne version d'Internet Explorer. Pour un affichage optimal, merci d’utiliser un navigateur plus récent : Google Chrome, Mozilla Firefox ou Microsoft Edge.

Besoin de financement ? Les KPI à communiquer à votre banquier ou vos investisseurs

09/09/2021
Blog > Croissance d'entreprise > Besoin de financement ? Les KPI à communiquer à votre banquier ou vos investisseurs

Presque toutes les entreprises finissent par avoir besoin de financements extérieurs pour se développer. Mais négocier un prêt bancaire, séduire un partenaire financier ou convaincre un nouvel actionnaire de rentrer dans son capital n’est pas chose aisée.

Les négociations en vue d'obtenir un financement seront plus productives si vous présentez les bons KPI à votre banquier ou vos investisseurs. Ils les aideront à apprécier vos antécédents et votre capacité à atteindre vos futurs objectifs. Dans cet article, nous présenterons les indicateurs clés de performance (KPI) que vous devriez communiquer lorsque vous négociez un financement.

Présentez votre gestion financière et votre planification

D'une manière générale, vous devriez présenter des informations financières qui retracent vos performances passées ainsi qu'un plan de financement pluriannuel qui expose la manière dont vous comptez fonctionner à l’avenir. Les possibles partenaires auront ainsi des preuves de votre bonne gestion financière, hier et à venir.

Le plan doit être succinct de sorte que les partenaires puissent saisir en quelques minutes la nature de votre entreprise et vos objectifs. Vous devez en revanche prévoir également des arguments de secours au cas où ils souhaiteraient en savoir plus sur un point spécifique.

Conseil : prenez les devants en proposant une réunion annuelle pour présenter votre bilan, et/ou en suggérant des réunions régulières. Nouer une relation de confiance avec votre banquier ou vos investisseurs est fondamentale.

Les revenus, les bénéfices, le flux de trésorerie, les capitaux propres et la dette sont autant d'indicateurs quantitatifs spécifiques qu'il y a lieu de fournir à votre interlocuteur. Mais vous devriez également inclure un tableau avec les prévisions portant sur les actifs et les passifs de l'entreprise. Votre banquier ou vos investisseurs potentiels ont besoin d'évaluer la progression de vos KPI ces derniers trimestres et la manière dont vous prévoyez qu'ils évoluent à l'avenir.

Les KPI financiers indispensables à la négociation d’un prêt

La négociation d’un prêt doit s'appuyer sur les KPI suivants et être étayée par tous les éléments qui faciliteront leur interprétation :

1. Trésorerie et liquidité


Les ratios de trésorerie et de liquidité de l'entreprise indiquent la capacité de votre entreprise à faire face à ses échéances de remboursement. Le ratio de flux de trésorerie (ou de liquidité) immédiate doit être supérieur à 1, ce qui signifie que votre entreprise dispose de liquidités suffisantes pour respecter ses remboursements à court terme. À plus long terme, utilisez le ratio de liquidité générale. Encore une fois, il devrait être supérieur à 1.

Comment calculer le ratio de trésorerie immédiat ?

Ratio de trésorerie immédiate = liquidités / dette à court terme

Comment calculer le ratio de liquidité générale ?

Liquidité générale = actifs courants / passifs courants

2. Capacité de remboursement


La capacité de remboursement est évidemment cruciale : elle vous permet d'anticiper votre capacité à rembourser un prêt. Au-delà du remboursement de vos dettes, votre banquier sera sensible à votre capacité d’autofinancement puisqu'elle indique la capacité de votre entreprise à générer des ressources uniquement par le biais de son activité, comme l’augmentation du chiffre d'affaires.

Comment calculer votre capacité de remboursement ?

Capacité de remboursement de la société = endettement net / capacité d’autofinancement

Afin d'évaluer le montant à emprunter pour investir et développer l’entreprise tout en maîtrisant votre niveau global d’endettement, consultez notre article consacré au ratio d’endettement.

3. Ratio d’autonomie financière


Ce ratio mesure la part du financement interne par rapport au financement total. Il est calculé à partir des passifs du bilan.

Ce ratio doit être supérieur à 0,2. En deçà, cela signifie que votre entreprise dépend trop de financements externes pour ses activités.

Les prêteurs seront sensibles à votre capacité d’autofinancement puisqu’elle indique la capacité de votre entreprise à générer des ressources indépendamment par le biais de l'activité – par exemple, en augmentant les ventes.

Comment calculer votre ratio d’autonomie financière ?

Autonomie financière = fonds propres / total du bilan

Assurez-vous que vos informations sont fiables et à jour. Tout partenaire potentiel sera également attentif à la manière dont vous gérez votre personnel et à votre gestion courante des affaires.

Conseil : Essayez d'organiser une rencontre dans les locaux de votre entreprise afin de mettre en avant l'ambiance qui règne au sein de votre entreprise et la motivation de vos collaborateurs. Ces paramètres peuvent être difficiles à apprécier, mais ils sont d’une importance capitale et éclaireront l’évaluation globale de tout partenaire financier potentiel.

Pour plus de conseils sur la surveillance financière de l'entreprise, téléchargez notre ebook.