Attention: Vous utilisez une ancienne version d'Internet Explorer. Pour un affichage optimal, merci d’utiliser un navigateur plus récent : Google Chrome, Mozilla Firefox ou Microsoft Edge.

E-commerce : comment protéger votre plateforme de commerce en ligne ?

19/10/2021
Blog > Impayés & Risque client > E-commerce : comment protéger votre plateforme de commerce en ligne ?

Depuis plusieurs années, le secteur du e-commerce n’a cessé de se développer, avant de connaître un réel essor lorsque les modes de transactions plus traditionnels ont été entravés par l’arrivée de la crise sanitaire. Les consommateurs se sont familiarisés à un nouveau mode de consommation et de livraison rapide sur internet pour toutes sortes d’achats - des produits de premières nécessités aux matériaux de construction. Les entreprises les plus à même de bénéficier de l’énergie positive de cet essor sont celles qui ont su monter dans le train de la digitalisation, en développant une plateforme de commerce en ligne solide.

Les nouvelles entreprises du secteur B2B se tournent également vers le e-commerce pour sa promesse de visibilité internationale et la rapidité des transactions qu’il offre. Cependant, ces nouvelles opportunités s’accompagnent de nouveaux défis pour les entreprises. Comment accorder un délai de paiement en toute sécurité à un nouveau client dont il est très souvent difficile d’évaluer pleinement la solvabilité ?

Je m’entretiens régulièrement avec des entreprises qui souhaitent saisir les nouvelles opportunités du e-commerce, mais qui n’ont pas encore les clés en main pour appréhender le niveau de risque encourus. S’il est important d’être conscient des risques, il existe plusieurs solutions qui permettent aux entreprises d’envisager le e-commerce en toute sécurité.

Le digital, créateur d’opportunités pour les échanges B2B

Aujourd’hui, les entreprises du B2B saisissent de nouvelles opportunités en créant leurs propres plateformes e-commerce dédiées à la vente de biens ou de services. Afin de rester toujours plus compétitives, ces dernières proposent diverses options comme les moyens de paiement en différé : « achetez maintenant, payez plus tard ». L’arrivée de ces nouvelles tendances nécessitent des solutions innovantes en matière de sécurisation des paiements, de prévention de la fraude et de gestion du risque d’impayés.

De nouvelles plateformes de vente en ligne permettent également aux entreprises d’acheter ou de vendre leurs produits et services à d’autres entreprises via une plateforme tierce. Il s’agit par exemple du modèle économique du groupe Amazon, qui relie les vendeurs et les acheteurs. En France, nous assistons à la création d’une multitude de nouvelles plateformes qui répondent aux besoins d’industries de niche spécifiques telles que l’industrie agro-alimentaire, les paysagistes, les entreprises de jardinage ou bien encore le transport de fret.

Ne pas confondre vitesse et précipitation

La plupart des entreprises françaises du secteur B2B ont pour habitude d’acheter à crédit et de pouvoir bénéficier de 30 à 60 jours de délais de paiement après la livraison. En effet, le rythme moins soutenu du commerce traditionnel donne le temps aux fournisseurs de vérifier l’intégralité des antécédents des prospects, d’évaluer le risque de crédit d’un acheteur et d’avoir recours à un assureur-crédit avant de signer des accords commerciaux. Lorsque les entreprises opèrent hors du circuit digital, les fournisseurs peuvent également demander aux acheteurs de payer une première transaction au comptant comme moyen de sécurité avant d’accorder un crédit commercial ultérieur.

Cependant, la nature du commerce en ligne change désormais la donne. Sur internet, les acheteurs n’ont plus la patience qu’ils avaient auparavant et souhaitent que les transactions soient immédiates, sans attente de vérification d’antécédents ou diligence raisonnable. Savoir s’adapter à ce nouveau contexte ne doit aucunement signifier devoir renoncer à des solutions appropriées de gestions des risques.

Appréhender la gestion du risque avec l’assurance-crédit

Tout comme la possibilité d’ajouter une assurance voyage lors de la réservation d’un billet d’avion sur internet, les solutions de gestion du risque d’impayés devraient être intégrées en toute transparence lors du parcours client des plateformes de e-commerce.

Afin de rendre cela possible, les assureurs s’associent désormais directement avec les entreprises qui possèdent leurs propres plateformes e-commerce. La solution ShopinSafe d’Euler Hermes permet, par exemple, aux entreprises de proposer des délais de paiement à leurs clients tout en bénéficiant d’une couverture automatique des transactions en ligne concernées.

Les assureurs tels qu’Euler Hermes s’associent également indirectement aux entreprises par le biais de plateforme de vente en ligne afin de proposer aux commerçants des options de couverture de risque. Lorsqu’un fournisseur s’inscrit sur une de ces plateformes, il peut indiquer s’il souhaite souscrire à une assurance-crédit pour couvrir toutes ses transactions effectuées sur la plateforme en question et voir, en toute transparence, les frais qui lui seraient facturés en conséquence. Avec cette solution, il n’y a aucun compromis sur la rapidité et les fournisseurs reçoivent une protection contre les retards ou les défauts de paiement, entièrement gérée par la plateforme de vente en leur nom.

Saisir les opportunités tout en gérant les risques

En tant que responsable des partenariats et du développement des activités digitales chez Euler Hermes France, j’accompagne les entreprises à saisir des nouvelles opportunités digitales tout en les aidant à se protéger du risque d’impayés. Dans cette nouvelle ère du numérique, il est important de trouver les bonnes solutions qui protègent votre entreprise des risques de crédit tout en vous aidant à développer votre activité.