Attention: Vous utilisez une ancienne version d'Internet Explorer. Pour un affichage optimal, merci d’utiliser un navigateur plus récent : Google Chrome, Mozilla Firefox ou Microsoft Edge.

Développer les synergies entre startups et grands groupes

22/04/2021
Blog > Croissance d'entreprise > Développer les synergies entre startups et grands groupes

En septembre 2020, Euler Hermes, leader mondial de l’assurance-crédit, et Agicap, scale-up spécialisée dans les solutions de gestion de trésorerie dédiées aux PME, ont signé un partenariat afin de partager leurs expertises respectives. Entretien croisé avec Amélie de Vomécourt, Responsable des partenariats chez Agicap, et Gilles Abitbol, Chargé de partenariats et projets digitaux chez Euler Hermes France.

Pourquoi avez-vous choisi de travailler ensemble ?

Amélie de Vomécourt, Agicap : Euler Hermes nous a sollicité il y a environ un an pour envisager une collaboration entre nos deux organisations. Quand on est une startup en plein développement comme Agicap, on ne peut être qu’honoré d’être contacté par un tel acteur. Pour une entreprise relativement récente du secteur de la Tech, travailler avec un grand groupe peut être un véritable catalyseur de croissance et de visibilité. Dès les premiers échanges avec Euler Hermes, nous nous sommes aperçus que nous avions des enjeux communs et des solutions complémentaires, tout en touchant des cibles différentes. Les synergies sont alors apparues rapidement, de manière assez évidente, et le projet s’est lancé en quelques semaines.

Gilles Abitbol, Euler Hermes : Chez Euler Hermes, nous sommes régulièrement en contact avec l’écosystème fintech / startup. Nous sommes convaincus que travailler conjointement avec ces nouveaux acteurs peut nous faire aller plus loin et plus vite dans notre stratégie de transformation et d’innovation. Lorsque nous avons lancé il y a quelques années notre site internet TradeScore, l’objectif était de permettre à toutes les entreprises d’avoir accès à leur notation EH et d’avoir un impact réel sur celle-ci, au travers d’un système d’échanges d’informations financières, et de se benchmarker par rapport à leur secteur d’activité. Souhaitant aller plus loin dans les services délivrés par la plateforme, nous avons alors rapidement identifié Agicap comme un partenaire intéressant de par son périmètre d’intervention complémentaire au nôtre et sa capacité d’innovation dans les outils en ligne de pilotage de la trésorerie.

Comment percevez-vous Euler Hermes / Agicap ?

Amélie de Vomécourt, Agicap : Avant de travailler avec eux, nous voyions Euler Hermes comme un grand acteur de l’assurance-crédit, dont les solutions s’adressent surtout aux entreprises de moyenne et grande taille. Nous imaginions un grand groupe avec un processus décisionnel long, et un fonctionnement assez éloigné de ce qu’on peut observer dans une startup. Finalement, nos interactions nous ont prouvé le contraire ! Euler Hermes est certes incontournable dans son secteur, mais son offre est très diversifiée. On constate aussi dans nos échanges une grande fluidité, avec des décisions et orientations de projet qui sont tranchées rapidement, et des méthodes de travail modernes (agile, test and learn, etc).

Gilles Abitbol, Euler Hermes : Je vois Agicap et Euler Hermes comme deux acteurs qui partagent des enjeux communs mais qui les adressent de manière différentes. Pour illustrer, on pourrait dire que nous partageons la même patinoire, mais que l’un fait du hockey-sur-glace quand l’autre fait du patinage de vitesse ! A nos yeux, Agicap est une belle réussite de la sphère digitale française, une scale-up aux objectifs pertinents et clairement définis, dynamique et en pleine croissance. Nous sommes vraiment satisfaits de pouvoir associer nos noms sur ce projet et convaincus de notre complémentarité. Agicap va également tester l’appétence de ses clients pour notre nouveau produit digital Recouvrer Ma Facture, car le recouvrement est un élément fondamental de la gestion de la trésorerie.

Qu’apporte ce partenariat à vos organisations respectives ?

Amélie de Vomécourt, Agicap : Chez Agicap, nous voyons ce partenariat comme un relais additionnel de croissance, qui va nous permettre d’aller encore plus loin dans nos objectifs de développement. Il s’agit aussi pour nous d’une belle opportunité de participer à une véritable démarche de partage d’expérience et d’enrichissement de nos services, ce qui est toujours important pour continuer d’affiner les perspectives de notre organisation. Je pense que nous avons beaucoup à apprendre l’un de l’autre. Enfin, en tant que startup, le fait d’associer notre nom à celui d’Euler Hermes nous permet d’accroître notre visibilité mais aussi d’assoir notre crédibilité.

Gilles Abitbol, Euler Hermes : Agicap nous aide à développer la culture startup chez Euler Hermes, à faire évoluer nos modes de travail et à envisager de nouvelles perspectives de transformation. Ce partenariat va également nous permettre de renforcer notre dynamique d’innovation en matière de produits et services, et ainsi de continuer à apporter de l’accompagnement aux entreprises dans le pilotage de leur activité et de leurs finances. Enfin, nous espérons que les actions communes de promotion que nous menons nous permettront d’accroître le nombre d’entreprises inscrites sur TradeScore, afin de continuer à affiner notre capacité prédictive du risque d’impayés.