Attention: Vous utilisez une ancienne version d'Internet Explorer. Pour un affichage optimal, merci d’utiliser un navigateur plus récent : Google Chrome, Mozilla Firefox ou Microsoft Edge.

Comment financer la croissance de son entreprise ?

La rentabilité est atteinte. Les relations avec votre banquier sont bonnes et vous disposez d’une ligne de crédit renouvelable. Pour soutenir votre croissance, vous souhaitez désormais obtenir un nouveau financement d’entreprise. Conseils pour convaincre de la santé financière de votre entreprise et de la viabilité de vos ambitions.

Emménager dans des locaux plus spacieux, recruter de nouveaux salariés, investir dans de nouveaux équipements… Autant de projets qui aident à développer une activité mais qui peuvent nécessiter un nouveau financement. Voici les clés pour convaincre le département d’évaluation des risques de la banque, ainsi que son siège régional, quant à la santé financière de votre entreprise.

Financement d’entreprise : préparez votre dossier

Pour accorder un financement d’entreprise, le créancier voudra consulter un dossier retraçant plusieurs années de performances financières, et particulièrement :

  • l’évolution du chiffre d’affaires et des charges ;
  • les bénéfices ;
  • le cash-flow et la situation de trésorerie ;
  • un plan de financement pluriannuel, comprenant un tableau de prévision des actifs et passifs de l’entreprise.

Le niveau d’endettement et la capacité de remboursement de votre entreprise feront également l’objet d’un examen minutieux dans cette recherche de financement. Pour le calculer, divisez l’endettement net de votre entreprise par sa capacité d’autofinancement.

Capacité de remboursement de l’entreprise =
endettement net / capacité d’autofinancement

Un œil sur votre portefeuille clients

Dans la mesure où votre capacité d’autofinancement correspond au montant que votre entreprise peut gagner grâce à ses ventes, votre créancier voudra examiner votre portefeuille de clients – réputation, santé financière et historique de paiement.

Assurez-vous que toutes ces informations sont à jour. Soyez professionnel, persuasif et confiant.

L’assurance-crédit, un argument de plus

Enfin, lorsque vous faites une demande de financement d’entreprise, sachez que la souscription d’une assurance-crédit plaidera en votre faveur auprès d’un créancier : elle vous protège contre le non-paiement des factures et sécurise votre trésorerie, vous permettant de maintenir votre entreprise sur les rails. Pour savoir quel type d’assurance convient le mieux à votre entreprise, contactez Euler Hermes.